Le Rosaire Vivant

25 Mars 2014, 17:02 Sur Paris

Réciter chacun une dizaine par jour, et ensemble, offrir un Rosaire à la Vierge.

Tel est le principe du « Rosaire vivant ».

Débutée en 1993 à San Damiano, cette formule a rassemblé un grand nombre de pèlerins en une vaste chaîne de prière incessante avec Marie.

Ne laissons pas se briser ce grand élan de prière.

Sur demande, nous vous adresserons votre dizaine pour chaque mois.

commentaires

Sauvage 27/01/2016 08:29

Bonjour Madame,
Pardonnez-moi de répondre tardivement à votre message.
C'est bien volontiers que nous vous enverrons votre feuille de route pour ce Rosaire vivant d'action de grâces.
Pour cela, il nous faudra vos coordonnées pour vous faire parvenir les éléments.
Afin d'assurer la discrétion pour nous le communiquer, merci de nous les transmettre par mail à notre adresse: contact@sandamianoparis.com.
En union de prière.
Bien cordialement.
Jacques Sauvage
Les Pèlerins de Notre-Dame

Béatrice 19/01/2016 17:08

Ma maman a participé il y a de nombreuses années à un pélerinage à San Damiano, dans le désir de me voir quitter les Témoins de Jéhovah et revenir à la Vraie Foi. Elle fut exaucée. Je souhaiterais faire de même pour que mes enfants reviennent à Dieu, mais je ne peux pas m'offrir un tel voyage. C'est pourquoi j'aimerais participer au Rosaire vivant, en forme de remerciement à Marie et à maman, aujourd'hui disparue, et pour laquelle je prie chaque jour. Merci de me faire parvenir les éléments qui me permettront de participer ainsi.

Nelcy Cerveaux 25/02/2015 03:28

j'aimerai bien faire le rosaire vivant, mais comment? Merci pour vos conseils et vos prières

Sauvage 26/02/2015 08:19

Bonjour Madame,
Merci pour votre message. Nous faisons parvenir aux personnes qui le désirent un programme sur 20 mois permettant de méditer chaque jour de chaque mois une dizaine de chapelet. Il leur est attribué une dizaine de départ pour le mois et elles continuent le mois suivant (exemple: au départ 5ème mystère lumineux pour octobre à méditer chaque jour du mois, en novembre ce sera le 1er mystère douloureux et ainsi de suite les mois suivants. Nous proposons de prier aux intentions du Pape, pour la paix, pour le respect de la vie depuis sa conception jusqu'à la mort, pour la France, la famille, les vocations, la jeunesse, les chrétiens persécutés... Ainsi s'établit une chaîne de prière selon la demande de Notre-Dame des Roses.
Ce programme est envoyé par courrier ou peut l'être par mail.
Comme nous n'avons pas votre adresse mail, notre réponse se fera via notre site en espérant que vous le revisiterez. Notre adresse mail est la suivante: contact@sandamianoparis.com. Vous pourrez nous contacter directement et formaliser votre demande.
En union de prière. Bien cordialement. Jacques Sauvage

JACOB 01/09/2014 21:45

Je voudrais participer au rosaire vivant, pouvez vous m'envoyer sur ma boite mail les démarches pour ma dizaine
avec mes remerciements
que Marie vous garde et vous protège
brigitte

Sauvage 04/09/2014 08:46

Bonjour Madame,
Merci pour votre message. Nous faisons parvenir aux personnes qui le désirent un programme sur 20 mois permettant de méditer chaque jour de chaque mois une dizaine de chapelet. Il leur est attribué une dizaine de départ pour le mois et elles continuent le mois suivant (exemple: au départ 5ème mystère lumineux pour octobre à méditer chaque jour du mois, en novembre ce sera le 1er mystère douloureux et ainsi de suite les mois suivants. Nous proposons de prier aux intentions du Pape, pour la paix, pour le respect de la vie depuis sa conception jusqu'à la mort, pour la France, la famille, les vocations, la jeunesse, les chrétiens persécutés... Ainsi s'établit une chaîne de prière selon la demande de Notre-Dame des Roses.
Ce programme est envoyé par courrier ou peut l'être par mail.
Vous nous demandez de répondre par mail mais vous ne nous donnez pas votre adresse. Aussi notre réponse se fera via notre site en espérant que vous le revisiterez. Notre adresse mail est la suivante: contact@sandamianoparis.com
Que Marie vous protège également.
En union de prière. Bien cordialement. Jacques Sauvage

Haut de page