Etude du premier message de Marie à San Damiano, le 16 octobre 1964 (Lettre assoc. avril 2014)

6 Avril 2014, 05:10

Etude du premier message de Marie à San Damiano, le 16 octobre 1964 (Lettre assoc. avril 2014)

« Ma fille, je viens de très loin. Annonce au monde que tous doivent prier parce que Jésus ne peut plus porter la croix. Je veux que vous soyez tous sauvés, tous, les bons comme les méchants. Je suis la Mère de l’amour, la Maman de tous, et vous, vous êtes tous mes enfants, je veux que vous soyez tous sauvés. C’est pour cela que je suis venue, pour avertir le monde qu’il faut prier, car les châtiments sont proches. Je reviendrai chaque vendredi. Je te donnerai des messages, et tu devras les annoncer au monde. »

San Damiano,
16 octobre 1964

Chaque année qui passe nous éloigne d’un événement et si nous n’y prenons garde, celui-ci s’estompera et notre mémoire peu à peu l’évacuera vers l’oubli. Pourtant, le célébrer permet de s’en rapprocher, de raviver ses couleurs, de le faire revivre en suscitant des émotions, des réminiscences, des éclairages insoupçonnés. C’est dans cet esprit que nous abordons ce cinquantenaire de la Présence de Notre-Dame des Roses à San Damiano : célébrer pour nous réjouir et remercier du don qui nous est fait, revivre pour mieux en vivre et témoigner, comprendre pour donner plus de sens à notre existence.
En ce Jubilé du 16 octobre 1964, il était important de reprendre le premier message de Marie, véritable lien d’Amour entre Elle et nous.

 

La Madone explique clairement sa démarche
et ce qu’elle attend de nous, ses enfants.


Six rédacteurs ont été invités à choisir une phrase de ce premier message afin d’en dégager un court commentaire et vous le livrer selon leur propre mode d’expression et leur sensibilité.
Enfin, pour faire bonne mesure, nous n’avons pas hésité à reprendre, en guise de conclusion, les idées fortes développées par l’Association Ospizio Madonna delle Rose dans son bulletin mensuel du mois de mars qui nous est parvenu au moment où nous mettions la dernière main à ce courrier.
Nous espérons que ce premier message, ainsi revisité, sera à la fois plus compréhensible et plus actuel pour accueillir, dans nos cœurs et nos vies, encore et toujours, Jésus et notre chère Maman du Ciel.

Jacques Sauvage

Visualisez et téléchargez ce courrier avec l'analyse du premier message de Marie à San Damiano.

commentaires

Haut de page